Sinaï Yaba : la Nouvelle Parisienne

Sinaï, créatrice du blog Inside An African Closet a décidé il y a bien longtemps de se lancer dans la mode avec sa propre marque de vêtements. Si vous suivez son blog, sa passion pour la mode africaine, sa pluralité et son extrême créativité ne vous a pas échappé. Curieuse d’en savoir plus, je me suis rendue à la présentation de sa collection capsule dans le 19ème à Paris. Pour rappel,  elle organise une campagne de crowdfunding, vous pouvez soutenir la marque ici

Pourquoi s’être lancé dans cette aventure ?

Chemise-aurora

Chemise Aurora

Sinaï est ingénieure de formation pourtant elle a toujours rêvé d’avoir sa propre collection. Comment passe t’on d’ingénieur à créatrice? En observant le marché, le comportement des consommateurs autour de soi et à travers le monde. C’est ainsi que Sinaï raconte qu’elle s’est rendue compte de la dichotomie existante dans la mode parisienne. Les magasins proposent encore trop souvent des pièces sans personnalité, qui ne correspondent pas à ce mélange culturel auquel nous assistons au sein de la société française en général. Le wax a certes le vent en poupe mais la qualité n’est souvent pas au rendez-vous. Alors Sinaï, s’est lancé ce défi, celui d’habiller cette femme citadine cosmopolite qui n’est pas un clone des autres mais affirme sa singularité de part sa morphologie, sa garde robe et son allure.

C’est quoi Sinaï Yaba?

L’image contient peut-être : 1 personne, bandes

Robe Zéphora

Une marque, des valeurs , une recherche et l’humain. Les vêtements de la marque sont réalisés au Portugal dans un atelier familial. A long terme, la marque a pour objectif de produire à Kinshasa, ville dont est originaire la créatrice afin de contribuer au développement de l’un des pays au sol le plus riche de la planète. La production est faite au Portugal pour question de logistique, et ça tombe sous le sens lorsqu’on se lance il vaut mieux être proche de la production afin d’être présent, de mieux comprendre la logistique et l’industrie dans laquelle on se trouve. Au delà de la mode, la jeune créatrice s’inscrit dans une démarche de valorisation du continent africain de part ses tissus : wax oui mais pas que. A noter également que 5% des bénéfices de la campagne de crowdfunding seront reversés à l’ONG Reejer afin d’assurer les besoins des enfants de rues : soins, alimentation et éducation.

Ça donne quoi porté?

Veste Kin

Sinaï Yaba sera disponible en ligne mais j’ai essayé la veste Kin composée d’un pagne VLISCO que je n’avais jamais vu ailleurs, et fait main. Au niveau des matières, la marque revisite les classiques de la garde-robe : blazers, la fameuse chemise blanche, la marinière et la petite robe noire avec des imprimés de tissu ghanéen. J’ai craqué pour la veste Kin dans laquelle on ne sent pas comprimé, la taille des manches est parfaite et le tissu très agréable à porter. Comptez 120 euros si vous l’achetez via la campagne Ulule .

 

(c) Copyrights reserved to Sinaï  Yaba & Young & Afro

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s