Beauty on a budget : 100 euros pour un makeup complet?

Qui a dit que le make-up était trop cher? Pas accessible aux petites bourses?  Avec un budget de 100 euros, je vais vous montrer tout ce que vous pouvez avoir beaucoup sans vous ruiner. Si j’ai pu tester certains des produits mentionnés je ne les ai pas tous testé. J’ai mélangé à la fois des produits disponibles en France et aux US autant en boutique , supermarché que sur internet. Il y a assez d’options afin de pouvoir éviter des frais des shipping des US, et surtout regardez les doles qui sont très intéressantes chez certaines marques et réduisent les prix annoncés ici.

Step 1 : Le teint

  • Bases

Nyx Angel Veil Primer – 14,9€                                           Elf Poreless Face Primer – 5€

NYX- Angel-Veil-PrimerElf-Face-Primer

 

  • Fond de teint

Black Opal True Color Pore Perfecting – 10€                         Maybelline Fit Me Matte  – 10,99€

Black-Opal-True-Color                  Fit-Me-Matte-Poreless-Foundation

Elf – Beautifully Bare Foundation – 5€                 LA Colors – Truly Matte Foundation – 6$

Ce que j’ai testé : gros coup de cœur sur Maybelline que j’ai pu tester.

Si vous préférez les sticks

Black Opal – 9,49€

Black-Opal-Stick-Foundation

  • Les concealers

Maybelline Fit Me Concealer  – 5,9€                                    Nyx Ultra HD – 6,90€

Maybelline-Fit-Me-Concealer                                            Nyx-Ultra-HD

 

LA Girl HD Pro Conceal – 5,90€

LA-Girl-Pro-Conceal

Ce que j’ai testé : tous, et mon coup de coeur va sur NYX et Maybelline !

  • Les poudres…

Black Opal Deluxe Finishing Power – 10€                                                Milani Earth Glow – 10€

Black-Opal-Finishing-Powder          Earth-glow

Maybelline Loose Powder – 7€                                              Covergirl Queen Bronzer – 10,71€

Fit-Me-Loose-Finishing-Powder                      Covergirl-queen-collection

Ce que j’ai testé : CoverGirl Queen Collection, et ce bronzer est TOPISSIME holy grail !

Nyx Bronzeur Matte – 8,90€

Nyx-Bronzer Matte

  • Les blush

Nyx High Definition Blush- 6,90€                                                 Milani Blush Red Vino – 13,30€

NYX-High-Definition-Blush                                   Milani-Red-Vino-Blush

Elf Palette Blush Creme – 8€ actuellement à 4 euros sur le site ( hurry ! )

Elf-blush-palette

Colourpop Super Shock Blush – 7$

Colourpop-Blush

Ce que j’ai testé : Milani les blush sont hyper pigmentés !

  • Le highlight

L’un de mes produits fétiches…

LA Girl Strobe Lite Strobing Powder – 10.9$                                     Wet n Wild Megaglo – 7.90$

LA-Girl-Strobe-Lite-                    Wet-and-Wild-Highlighter

 

Colourpop Supershock Highlighter – 7$                               Maybelline Master Chrome  – 9.99$

Colourpop-Supershock-Highlighter-                                                  Maybelline-Master-Chrome

Elf – Highlighter marbré – 5€                                                              Illuminateur Nyx – 10,5€

Elf-illuminateur                                       Nyx-illuminateur

 

  • Spray fixateur

LA Girl ou Nyx – 7,90€ ( 6.90 dans mon Monoprix pour Nyx)

Nyx-fixateur

Ce que j’ai testé : Nyx et LA Girl qui se valent, une petite préférence pour Nyx quand même.

Step 2 : yeux

  • Les Yeux

Palettes, Palettes, Palettes

N’hésitez pas à utiliser les multiples codes d’influenceurs sur le net lorsque vous commandez directement sur les sites.

Maybelline City Mini Palette – 14$                                                      Colourpop Yes Please – 15$ 

City-Mini-Palette              yesplease-colourpop

 

 

Wet and Wild – 4,90€                                                                                       Sleek – 10,49€

palette-color-icon-eyeshadow-trio-wet-n-wild      Sleek-i-divine-palette

Morphe 15N Palette – 15$                                                                             BH Cosmetics – 9€

Morphe -Night_Master_HERO_large                    BH-Cosmetics-ashley-tisdale

Makeup Revolution Soph Eye Shadow Palette – 12,5€

Makeup-revolution

Gros coup de cœur sur la palette Yes Please que j’ai et que je ne lâche pas depuis cet été, la qualité au rendez-vous sauf la teinte jaune.  Pour Morphe, j’ai la palette 350, le seul hic c’est qu’elle est trop grande pour voyager avec, j’ai 3 fards qui se sont cassés dans la valise, je vous laisse imaginer les dégâts… Aussi un conseil, appliquez du fixateur sur votre pinceau pour un meilleur rendu.

Nyx Eye Liner – 6,90€                                                                                   Kiko Eye Liner – 6,95€

Nyx-eye-liner          Kiko-eyeliner

Maybelline Mascara – 6,90€

Great-lash-mascara

  • Pour les sourcils

Hema crayon – 2,50€                                                                          Colourpop brow pencil – 5$

Eyebrow-pencil-Hema                                            Colourpop-bangin-brunette-pencil_a_800x1200

 

Ce que j’ai testé : Colourpop, étant une addict du Spiked by MAC, celui de Colourpop est un vrai coup de coeur pour moi.

  • Et les lèvres dans tout ça

Le choix est assez illimité,  les produits sur les lèvres sont surement les plus nombreux sur le marché

Colourpop Liquid Lipstick  – 6$                                                     Colourpop satin lipstick – 6$

Colourpop-arabesque_a_800x1200                          Colourop-mugshot_a_800x1200

 

Milani Lipgloss – 10€                                                                          NYX Lingerie – 7,90€

Milani-lipstick                                      Nyx-Lingerie

 

NYX Soft Matte Lipstick – 6.90€                                                         Sleek Matter Me – 6€

Nyx-Soft-Matte                  Sleek -Matte-Me-Fired

 

LA Girl Matte Pigment Lipgloss – 6$

LA-Girl-Matte-Lipgloss

Ce que j’ai testé : Milani, Colourpop, Nyx qui sont tous top. Coup de coeur sur la formule satinée de Colourpop qui est juste topissime !

Contouring

Pas besoin de palettes, vous pouvez utiliser une teinte plus foncée de concealer ou une couleur plus foncée de votre fart à paupière pour faire du contouring.

Alors avec 100 euros on a fait quoi? Base Elf + Maybelline Fit Me Matte + Nyx Concealer + Poudre Maybelline + Nyx Bronzer + Elf Blush + Maybelline Master Chrome + Eye Liner Nyx + BH Cosmetics Palette + Crayon Hema + Maybelline Mascara + Milani lipgloss = 95 euros.

Si vous avez d’autres favoris n’hésitez pas à share 🙂

 

 

 

 

 

 

Advertisements

3 classiques de la littérature africaine moderne

Devant les vastes étagères de livres qui se dressent devant nous à chaque passage à la Fnac, le regard s’interroge parfois sur cette petite étagère réservée à la ” Littérature Africaine”. Sous-représentée, cachée mais en fait c’est plutôt un soulagement, elle revêt à mes yeux ce coté ” trésor” à découvrir qui fascine et m’attire tant.

Alors à 22 ans, on lit quoi si on veut découvrir ce que les contemporains africains pensent?

Pour ma part, tous ces ouvrages ont une particularité. Cette faculté de dépeindre un réalité à laquelle on s’associe, ce feeling de déjà-vu/vécu qui est parfois trop réaliste.

Le Ventre de l'AtlantiqueJe commencerai par le grand classique de Fatou DiomeLe Ventre De L’Atlantique“. Habituée des plateaux télé, j’ai découvert Madame Diome à l’écran de France 2 lors d’une discussion sur l’immigration. Curieuse, je commence son livre. Bien qu’écrit en 2002, on a l’impression de rester figé dans le temps pendant que nos valeurs/traditions elles peu à peu s’effacent. Sans dévoiler l’intrigue, ” Le Ventre De L’Atlantique” relate la relation entre une sœur en France et son frère resté au Sénégal émerveillé par l’Occident. Pourquoi c’est un de mes choix ? Parce qu’il nous met face à nos propres questionnement sur le monde dans lequel on vit, ce qui nous entoure et surtout sur nous mêmes.

Entre Petit Pays de Gaël Faye, et Americanah de la Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, mon cœur balance. Bien évidemment je parle d’œuvres modernes, les génies que sont Camara Laye, Cheikh Amidou Kane ( qui a écrit le livre le plus important de ma vie selon moi) ou Ahmadou Kourouma qui rappelle sans cesse les réalités politiques des pays africains d’une manière si saisissante qu’un coup d’œil sur la date de parution fait sourciller et/ou inquiète.

Petit-pays.jpegJ’ai dévoré Petit Pays de Gaël Faye en très peu de temps. Cadeau d’anniversaire de ma tante, ” Petit Pays” et gagnant du prix Goncourt lycéen, l’ouvrage peint l’image d’une Afrique post-génocide rwandais. Pour ma part, aucun écrivain n’avait partagé une vision de cette Afrique post-génocide entre le Rwanda et le Burundi. C’est le quotidien d’un enfant Français en Afrique entre crise politique et identitaire. Le violent basculement de sa vie saisit et vous êtes spectateur d’événements troublants plongé dans votre livre sur ce siège du rer A. Le récit est frais comme l’auteur le dit lui-même il est question du ” paradis perdu”. Introspection, questionnement et réflexion s’imposent parce qu’au final nous avons tous une sorte de ” paradis perdu”.

Pour avoir lu trois livres de Chimamanda Ngozi Adichie, qui sont tous géniaux. Un m’a vraiment marqué : Americanah. A la fin du livre, on se rend vite compte que Americanah aurait très bien pu être Europeanah Africanah ou peu importe le continent.

Americanah

 

Americanah, entre autobiographie et moments vécus par ses proches, l’auteure décrit le tiraillement, cette sorte d’identité hybride que revêt l’étranger. Il est à fois trop et pas assez tel est le dilemme de cette figure transparente de l’étranger que nous croisons tous les jours.

Le récit est direct et cru, l’héroïne Ifemelu ne mâche pas ses mots et vous crachent ses réalités/vérités au visage. Et on fait quoi de ces mots? Pour ma part, des posts it sont là pour me les rappeler, mais aussi pour toucher du doigts les réalités qui parfois sont difficiles à expliquer.

 

Captivants, motivants et parfois même trop difficiles à lire, je retrouve dans ces livres la complexité de l’être humain. Plus particulièrement, les questions nous entourent en tant que personne de couleur dans la société d”un point de vue qui est souvent peu exploré et qui est crucial. On dit souvent que l’histoire est différente selon qui la raconte, et c’est la découverte de cette face qui a animé mes lectures et cet article 🙂

On a testé le restaurant africain La Villa Maasai !

L’ Afrique a une nouvelle adresse à Paris. Au cœur du 2ème arrondissement, près de la place Opéra, la Villa Maasai a pris possession du numéro 9 Boulevard des Italiens. Réservation faite, pour 20h15 et nous voilà au cœur d’une future référence gastronomique à rajouter au guide ” Little Africa “.

Au menu, les plats classiques issus d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale pour la plupart. Du Yassa au Kedjenou Pintade, la carte séduit aussi bien les habitués que des personnes découvrant la gastronomie africaine et sa large palette de saveurs, d’épices et de goûts.

Coté entrées, le restaurant propose des pastels ou pili-pili selon le surnom donné à ces encas fourrés à la viande aux brochettes de Soyas. Au niveau des desserts, encore des classiques revisités avec des fruits du terroir celui qui m’a tapé dans l’œil c’est le tiramisu à la mangue mais je n’avais plus de place dans mon petit estomac ! lol

Alors, le cadre est chic et lounge et design. De la décoration, au lieu choisi pour abriter ce restaurant à l’ambiance tout respire du bon gout et surtout une volonté de donner à la cuisine africaine et à l’image de l’Afrique ce parfum de réussite, en gros ” ils ont fait les choses bien”. L’accueil a été rapide ainsi que la prise en charge. Au niveau de l’attente pour la nourriture, ce n’était pas long.

Passons au plat.

Nous étions 4 filles donc j’ai pu goûter 3 plats différents pour me faire une idée.  Pour ma part, j’ai pris le Poulet DG, les 2 autres ont pris un DG, une sauce graine et une souris d’agneau servie avec une purée de patate douce.

Alors ce poulet DG?

Mon repas était très bon et copieux j’ai eu du mal à finir en toute honnêteté. Sur les quantités, ils sont plus que généreux. La présentation étant un gros plus, l’idée du bol est très originale. La cuisson on point ! Mention spéciale à la purée de patate douce qui accompagnait la souris d’agneau, le plat de mon amie ainsi que le mien étaient EXQUIS. Pour les quantités, le prix est largement abordable, comptez environ 17-20 euros pour un plat, 6 -8 euros  pour la boisson. Le plus pour celles et ceux qui ne connaissent pas les plats africains, une description détaillée sur le menu vous donne une idée du plat.

Donc oui ça vaut largement le coup d’y faire un tour et de jouir d’un cadre au top en dégustant vos plats préférés, avec en fond sonore les merveilleux musiciens qui se feront un plaisir de vous faire voyager aux rythmes afro-latinos toute la soirée. Pour réserver, c’est par ici

(c) All rights reserved to Nicholle Kobi and Villa Maasai

Your favorite Instagram Travel accounts are Cameroonians

We’re back with Made In Cameroon series and it’s about Instagram Travel bloggers. From travel accounts to fashion to beauty and more, Cameroonians are here to stay !

Lee-Litumbe

SimplyCyn and Spirited Pursuit are two of the well-established accounts on IG. Nevertheless, you’ve probably seen the extraordinary pictures of Lee Litumbe in Zanzibar, the woman behind Spirited Pursuit. What’s her blog about? Traveling through Africa as a solo female traveler.  Why? Simply because Africa needs Africans to tell her story as she puts it ” Africa is in dire need of rebranding and to be captured through inspired eyes”. She quit finance her job, saved up some money, sold all of her belongings and jumped on her very own African adventure amid the dunes of the Namibian desert.As for SimplyCyn, her blog is very colourfol screams bold and bright colours which i absolutely LOVE.

Last but not least, Visiter L’Afrique, the infamous IG Travel account for those of you who would like to catch a glimpse of the African continent to get away from the western city life, or planning a trip. The journey began with Diane Audrey Ngako, a true Cameroonian girl at heart who decided to re-discover her country, which then expanded to the whole continent. As she simply puts it in her new book ” They Call It Africa, We Call It Home“.

 

It is my belief that, we must break down those pre-existing barriers and explore. I will forever remember what someone told me when i decided to jump the ship and visit Jamaica ” Why do you want to go there? It’s dangerous, they do x y z there” Had i listened, i’d probably issed out on my favourite trip so far, close to nature, in touch with my inner-self and being completely carefree and happy. I came home with no scratch, and i felt at-ease sleeping in the middle of the Carribbean sea.

(c) Jamaica Picture by Me YoungandAfro

(c) All rights reserved to Spirited Pursuit, Siaka Traoré Yagazi Emezi & Nasrin Souleiman

(c) SimplyCyn

** Français**

La série Made In Cameroun continue avec un focus sur les comptes Instagram de voyage/mode.

Vous etes surement tombés sur des photos de Spirited Pursuit et/ou Simply Cyn , deux comptes Instagram connue tant pour leur aventures aux quatre coins de la planète que pour l’esthétique de leur page. Lee Litumbe, jeune femme derrière la page Spirited Pursuit a décidé de documenter ses voyages sur le continent Africain, en solo. Comment? Elle a fait des économies, quitté son ancien poste en corporate finance, vendu tout ce qu’elle avait et a débuté son aventure africaine documentée sur son site et sur Instagram. Son but? Offrir au monde l’occasion de voir l’Afrique d’une autre manière. Elle parle de ” branding” et c’est tout ce que les plus grandes destinations touristiques font, du branding. L’Afrique a ses clichés, ses idées préconcues qui parfois prennent le dessus sur les merveilles que le continent a à offrir, et franchement, ses photos donnent envie. De ses périples à Zanzibar, aux dunes de sables du désert de Namibie, Spirited Pursuit c’est LE blog Travel à suivre !

Simply Cyn est une bloggeuse basée à New York. Son univers coloré avec un style travaillé est l’une des raisons pour laquelle son blog / page Insta a décollé pour se retrouver dans les pages des magazines comme Essence ou ELLE. Entre Bangkok et Marrakech, elle ne sait quoi choisir et documente tout sur son blog

Comment parler Afrique et voyages sans mentionner Visiter L’Afrique? Diane Audrey Ngako a créé une merveille tout simplement, une vitrine pour la diaspora mais aussi un ” snapshot” du continent par tous ceux qui y passent et/ou vivent. C’est une sorte de re-découverte du continent Africain qui fonctionne et a permis de voir naître le livre ” They Call It Africa, We Call It Home” actuellement disponible.

Il est très important de briser les barrières physiques et psychologiques qui nous empêchent de voir les choses au-delà de ce que les médias nous montrent. Et surtout, si vous voulez faire quelque chose FONCEZ! C’est comme cela qu’on apprend et qu’on se fait des moments privilégiés avec soi-même 🙂

 

 

 

Skinny girl in transit : la web-série nigériane qui cartonne

SKINNY GIRL IN TRANSIT : “FILLE MAIGRE EN DEVENIR” 

Skinny Girl in transit, c’est l’histoire de Tiwa, jeune nigériane dont le poids dérange son entourage et que sa mère veut à tout prix voir mariée. C’est la chaine Ndani TV, média online du groupe Guaranty Trust Bank qui diffuse la série sur Youtube depuis maintenant 4 saisons.

Si Skinny Girl In Transit séduit, c’est que la série est vraiment drôle, bien tournée et réalisée. Dès le début on s’identifie aux personnages, figures qui peuvent faire partie de notre entourage. La pression du mariage en tant que femme, la pression de la société à rentrer dans le moule, la vie au bureau, les rendez-vous amoureux pourris ( eh oui on est toutes passées par là), un ex difficile à oublier… Tout ça pour dire que la créatrice de la série, Dami Elebe tient une véritable pépite avec une storyline qui ne finit pas de nous arracher un fou rire !

Pourquoi on aime ?

Une comédie africaine novatrice
La qualité de production
 L’intrigue réaliste
LE RIRE, vous retiendrez certaines punchlines c’est sur
Le ridicule ne tue pas

Skinny Girl In Transit c’est tous les Vendredis sur la chaîne Youtube Ndani TV

Men Fashion : 7 comptes Instagram à suivre

La Fashionweek, les comptes Instagram populaires…. L’autofocus de l’appareil reste souvent sur les gente féminine… qu’en est-il de l’emprunte culturelle et digitale des hommes ? Eh bien, dans un monde plus centré sur le physique, les créateurs ont su créer leur propres univers, qu’ils soient stylistes, photographes ou bloggeurs à leurs heures perdues.

Focus sur 7 comptes qui excellent autant dans leur style que par leur créativité.

Trevor Stuurman – South Africa 

 

C’est sans doute l’un des africains les plus influents surtout dans le milieu anglophone. Si vous avez encore un doute, ses dernières campagnes avec MAC Cosmetics, Teyana Taylor, Nike… et son flair pour des tenues colorées, inspirées de la richesse culturelle de l’Afrique du Sud et chics font de lui une figure habituée des features sur Vogue, Essence et Elle.

(c) Trevor Stuurman Instagram, all respective owners

Papa_iceberg – Sénégal

Chemise, jean, t-shirt blanc… Look classique, chapeau à la Mr Eazi bref Papa Ibrahima porte dès pièces que nous avons presque tous dans nos dressing, juste que personne ne les porte comme lui. Tout est dans l’esthétique et la passion rappelle-t’il sous ses posts sur Instagram.

(c) Papa_iceberg Instagram, all respective owners

Anesu Chogugudza –  South Africa

Pour l’amour des pièces bien taillées et des costumes unis. Anesu c’est le passionné qui trace son petit chemin après avoir passé la journée aux ressources humaines. C’est le working boy africain que l’on peut croiser dans les rues de Paris, même si son œil se pose sous l’objectif des appareils de la ville du Cap.

(c) aneyx_ Instagram, all respective owners

Valdobidjo – Guinée Equatoriale / Sénégal

C’est à Dakar que cet étudiant en mode fait ses emplettes.  Loin de sa guinée équatoriale natale, Valdo s’illustre par un style qui se veut le sien sans essayer de ressembler  à qui que ce soit. Séquences de moments de la vie quotidienne anodins mais qui finalement regorgent d’inspiration pour ce dakarois.

(c) Valdobidjo Instagram, all respective owners

Teekay Mahapa – South Africa

C’est sur la page web du magazine GQ South Africa que je tombe sur ce jeune étudiant en droit de 22 ans sapé comme jamais. La coupe, les contours et surtout l’hommage à la barbe. Son blog rappelle cette classe moyenne de Johannesburg qui a ce style très simple avec cette touche Jidenna sans les couleurs lol.

(c) teekay_m Instagram, all respective owners

Amah Ayivi – Togo  

Qui a dit que la frappe n’était pas stylée ? Si les fripperies ou les marchés de Dantokpa (au Bénin), Mokolo (au Cameroun) sont des adresses de références pour les locaux en recherches d’habits. Il est rare que beaucoup admettent de chiner dans ces trésors d’alibaba à ciel ouverts. C’est le pari D’Amah Ayivi avec l’ouverture du Marché Noir à Paris, où sont exposées des pièces chinées en Afrique et vendues en Europe ( funny i know).

(c) marchenoir_paris Instagram, all respective owners

Louxthevintageguru – Namibie

All hail African dandy ! Le roi de la sape c’est Loux. CFO à d’autres heures, son style lui a valu de couvrir les pages des best dressed dans Elle et GQ. Son style old school à la congolaise mélangé au style de Outkast donnent un savant mix rétro et moderne à la fois.

(c) louxthevintageguru Instagram, all respective owners

 

Nessama Cosmetics : Teint + Glow Flawless

Il y a quelques temps j’ai découvert Nessama Cosmetics, une marque de cosmétiques basée en France qui propose des produits pour le teint et les lèvres.

Suite à la série d’article sur les Black Owned beauty brands ici  , il est temps de laisser les créateurs s’exprimer, car ils connaissent le mieux leurs produits.

Y&A : Bonjour, tout d’abord pourrais-tu-te présenter ?

Nessama Cosmetics : Bonjour, je m’appelle N’néné Gassama, j’ai 22 ans j’habite en région parisienne. Mon père est guinéen et ma mère Sénégalo-gambienne.

Y&A : Dans cette aventure, quel a été le moment déterminant pour toi ?

Nessama Cosmetics : Le moment le plus déterminant a été le lancement final de la marque j’hésitais, je me demandais si j’étais réellement prête.Puis je me suis dit qu’il fallait bien se lancer un jour sinon ça n’allait jamais se faire.

Y&A : Confectionnes-tu les produits toi-même ou travailles-tu avec des sous-traitants ?

Nessama Cosmetics : Je suis en collaboration avec un laboratoire spécialisé.

Y&A : Considères-tu que l’offre pour des teintes de couleur foncées est sous-représentée ?

Nessama Cosmetics : Oui, c’est la raison principale pour laquelle j’ai décidé de lancer ma marque de cosmétiques, on a beaucoup de mal à trouver la teinte adapté parfaitement à notre carnation.

 

Y&A : A la lumière du marché comment te différencies-tu par tes produits ? Qui est ta cible ?

Nessama Cosmetics : Tout d’abord par la qualité, la diversification de ceux-ci et l’originalité. Les femmes noires et métissées principalement surtout concernant le teint.

Y&A : Ta marque propose des produits de teint ( divers) beaucoup plus que la majeure partie des marques aujourd’hui , est-ce un choix stratégique de ta part ?

Nessama Cosmetics :  Oui je veux que chacune trouve son bonheur, d’ailleurs je travaille pour la diversifier encore plus.

Y&A : Qu’est ce qui t’inspires à créer de nouveaux produits ?

Nessama Cosmetics :  La tendance, vous savez ça bouge beaucoup et surtout avec les réseaux sociaux si on ne fait pas attention on devient très vite obsolète quand un nouveau produit avec de nouvelles fonctions sort tout le monde est à l’affût.

Y&A : Tu fais partie de ce petit cercle de femmes qui ont leur propre ligne de make-up, quels ont été tes plus gros challenges ?

Nessama Cosmetics : C’est (et c’est toujours le cas) de réussir à attirer la clientèle, face à ces grandes marques déjà implantées les gens sont dans leur zones de confort et hésitent à tester de nouveaux produits qui leur sont inconnus, ils se méfient aussi de la qualité et ils ont raison, mais je fais tout pour essayer de casser ce barrage sachant que je fais de la vente en ligne ce n’est pas évident de trouver sa teinte précise, raison pour laquelle je crée des événements à venir pour que les gens puissent découvrir et tester la marque.

Y&A : Pourquoi Nessama Cosmetics, y-a-t’ il une signification derrière ce nom ?

Nessama Cosmetics : Nessama c’est une combinaison de mon prénom N’néné et mon nom de famille Gassama 😊

Y&A : Quelles sont les 3 choses à laquelle les consommateurs doivent penser lorsque l’on cite ta marque ?

Nessama Cosmetics : Qualité. Pigmentation. Choix

Y&A : Pour les futurs entrepreneurs dans le secteur de la cosmétique quels seraient tes conseils ?

Nessama Cosmetics : Ne lâchez rien même si pour être honnête c’est un secteur très compliqué, il faut être rigoureux et intransigeant, et surtout croire en vous.

21739974_1530960010296184_1951554054181735512_n

Rendez-vous au au make-up brunch pour célébrer la nouvelle collection de Nessama, le Dimanche 8 Octobre. ( Plus d’infos sur la page Facebook )

Shoppez sur le site ici

Fumi : a woman with a purpose

 As a millenial, we got accustomed to watching beauty gurus that were around our age of slightly older per say because we could relate more easily atleast we think we do. Until i don’t know how and why i stumbled upon this wonderful woman Fumi-Desalu Vold.

Fun, class, sass, she got it and she’s flaunting it honey !

(c) Photocredit Ole Desalu Vold

Fumi’s channel is all about lifestyle tackling different topics from beauty, to her very own fashion police segment at award shows. She has that infectious laugh and personality that will make you an instant subscriber ! Okay let’s get into my lil chat with miss Fumi 🙂

Y&A : Why did you start your Youtube channel?

Fumi : I started my YT channel on the 16th of July 2014.

Y&A : What do you love the most about being on this platform?

Fumi : I love the fact that I have a VOICE and I can speak up on the behalf of others and talk about black beauty in an industry that doesn’t cater to us as much as it should.

Y&A : What inspires you?

Fumi : Everything around me, people around me, my husband, places I visit, culture, pop culture and my passion for makeup, fashion and spiritual well-being.

Y&A : How did you grow your fanbase?

Fumi : By being consistent and interacting with my followers every single day. I post three videos a week on youtube and post twice a day on instagram.

Y&A : What do you feel like your input adds to the beauty community?

Fumi : It adds colour, she laughs. It adds depth and I like to stress that there’s no size or age limit when it comes to beauty. Ultimately beauty comes from with in and that stems from self love and confidence. That’s why I created the platform called Sister2Sister, a platform for all women from 12 to 80. I’m a sister, mother, friend, companion, supporter, listener to all their problems, insecurities, doubts, successes. Always there, always cheering and never ever judging their mistakes, b’cos I’ve made them too. It’s about love, support and sisterhood throughout every chapter of our lives.

Y&A : You used to be a model, what was it like as a black woman back in the day?

Fumi : Oh my Gawd, it was so different then. You can imagine, social media didn’t exist and it was one black model, if that at the agencies.
I went to 30 model agencies before Ford finally took me. And that was b’cos Eileen Ford was intrigued that I had just graduated from University and moved to New York from London. She like the idea of beauty & brains. It was HARD and we did our makeup ourselves with fashion fair makeup b’cos that’s what was available at the time.