Skinny girl in transit : la web-série nigériane qui cartonne

SKINNY GIRL IN TRANSIT : “FILLE MAIGRE EN DEVENIR” 

Skinny Girl in transit, c’est l’histoire de Tiwa, jeune nigériane dont le poids dérange son entourage et que sa mère veut à tout prix voir mariée. C’est la chaine Ndani TV, média online du groupe Guaranty Trust Bank qui diffuse la série sur Youtube depuis maintenant 4 saisons.

Si Skinny Girl In Transit séduit, c’est que la série est vraiment drôle, bien tournée et réalisée. Dès le début on s’identifie aux personnages, figures qui peuvent faire partie de notre entourage. La pression du mariage en tant que femme, la pression de la société à rentrer dans le moule, la vie au bureau, les rendez-vous amoureux pourris ( eh oui on est toutes passées par là), un ex difficile à oublier… Tout ça pour dire que la créatrice de la série, Dami Elebe tient une véritable pépite avec une storyline qui ne finit pas de nous arracher un fou rire !

Pourquoi on aime ?

Une comédie africaine novatrice
La qualité de production
 L’intrigue réaliste
LE RIRE, vous retiendrez certaines punchlines c’est sur
Le ridicule ne tue pas

Skinny Girl In Transit c’est tous les Vendredis sur la chaîne Youtube Ndani TV

Advertisements

Men Fashion : 7 comptes Instagram à suivre

La Fashionweek, les comptes Instagram populaires…. L’autofocus de l’appareil reste souvent sur les gente féminine… qu’en est-il de l’emprunte culturelle et digitale des hommes ? Eh bien, dans un monde plus centré sur le physique, les créateurs ont su créer leur propres univers, qu’ils soient stylistes, photographes ou bloggeurs à leurs heures perdues.

Focus sur 7 comptes qui excellent autant dans leur style que par leur créativité.

Trevor Stuurman – South Africa 

 

C’est sans doute l’un des africains les plus influents surtout dans le milieu anglophone. Si vous avez encore un doute, ses dernières campagnes avec MAC Cosmetics, Teyana Taylor, Nike… et son flair pour des tenues colorées, inspirées de la richesse culturelle de l’Afrique du Sud et chics font de lui une figure habituée des features sur Vogue, Essence et Elle.

(c) Trevor Stuurman Instagram, all respective owners

Papa_iceberg – Sénégal

Chemise, jean, t-shirt blanc… Look classique, chapeau à la Mr Eazi bref Papa Ibrahima porte dès pièces que nous avons presque tous dans nos dressing, juste que personne ne les porte comme lui. Tout est dans l’esthétique et la passion rappelle-t’il sous ses posts sur Instagram.

(c) Papa_iceberg Instagram, all respective owners

Anesu Chogugudza –  South Africa

Pour l’amour des pièces bien taillées et des costumes unis. Anesu c’est le passionné qui trace son petit chemin après avoir passé la journée aux ressources humaines. C’est le working boy africain que l’on peut croiser dans les rues de Paris, même si son œil se pose sous l’objectif des appareils de la ville du Cap.

(c) aneyx_ Instagram, all respective owners

Valdobidjo – Guinée Equatoriale / Sénégal

C’est à Dakar que cet étudiant en mode fait ses emplettes.  Loin de sa guinée équatoriale natale, Valdo s’illustre par un style qui se veut le sien sans essayer de ressembler  à qui que ce soit. Séquences de moments de la vie quotidienne anodins mais qui finalement regorgent d’inspiration pour ce dakarois.

(c) Valdobidjo Instagram, all respective owners

Teekay Mahapa – South Africa

C’est sur la page web du magazine GQ South Africa que je tombe sur ce jeune étudiant en droit de 22 ans sapé comme jamais. La coupe, les contours et surtout l’hommage à la barbe. Son blog rappelle cette classe moyenne de Johannesburg qui a ce style très simple avec cette touche Jidenna sans les couleurs lol.

(c) teekay_m Instagram, all respective owners

Amah Ayivi – Togo  

Qui a dit que la frappe n’était pas stylée ? Si les fripperies ou les marchés de Dantokpa (au Bénin), Mokolo (au Cameroun) sont des adresses de références pour les locaux en recherches d’habits. Il est rare que beaucoup admettent de chiner dans ces trésors d’alibaba à ciel ouverts. C’est le pari D’Amah Ayivi avec l’ouverture du Marché Noir à Paris, où sont exposées des pièces chinées en Afrique et vendues en Europe ( funny i know).

(c) marchenoir_paris Instagram, all respective owners

Louxthevintageguru – Namibie

All hail African dandy ! Le roi de la sape c’est Loux. CFO à d’autres heures, son style lui a valu de couvrir les pages des best dressed dans Elle et GQ. Son style old school à la congolaise mélangé au style de Outkast donnent un savant mix rétro et moderne à la fois.

(c) louxthevintageguru Instagram, all respective owners

 

Nessama Cosmetics : Teint + Glow Flawless

Il y a quelques temps j’ai découvert Nessama Cosmetics, une marque de cosmétiques basée en France qui propose des produits pour le teint et les lèvres.

Suite à la série d’article sur les Black Owned beauty brands ici  , il est temps de laisser les créateurs s’exprimer, car ils connaissent le mieux leurs produits.

Y&A : Bonjour, tout d’abord pourrais-tu-te présenter ?

Nessama Cosmetics : Bonjour, je m’appelle N’néné Gassama, j’ai 22 ans j’habite en région parisienne. Mon père est guinéen et ma mère Sénégalo-gambienne.

Y&A : Dans cette aventure, quel a été le moment déterminant pour toi ?

Nessama Cosmetics : Le moment le plus déterminant a été le lancement final de la marque j’hésitais, je me demandais si j’étais réellement prête.Puis je me suis dit qu’il fallait bien se lancer un jour sinon ça n’allait jamais se faire.

Y&A : Confectionnes-tu les produits toi-même ou travailles-tu avec des sous-traitants ?

Nessama Cosmetics : Je suis en collaboration avec un laboratoire spécialisé.

Y&A : Considères-tu que l’offre pour des teintes de couleur foncées est sous-représentée ?

Nessama Cosmetics : Oui, c’est la raison principale pour laquelle j’ai décidé de lancer ma marque de cosmétiques, on a beaucoup de mal à trouver la teinte adapté parfaitement à notre carnation.

 

Y&A : A la lumière du marché comment te différencies-tu par tes produits ? Qui est ta cible ?

Nessama Cosmetics : Tout d’abord par la qualité, la diversification de ceux-ci et l’originalité. Les femmes noires et métissées principalement surtout concernant le teint.

Y&A : Ta marque propose des produits de teint ( divers) beaucoup plus que la majeure partie des marques aujourd’hui , est-ce un choix stratégique de ta part ?

Nessama Cosmetics :  Oui je veux que chacune trouve son bonheur, d’ailleurs je travaille pour la diversifier encore plus.

Y&A : Qu’est ce qui t’inspires à créer de nouveaux produits ?

Nessama Cosmetics :  La tendance, vous savez ça bouge beaucoup et surtout avec les réseaux sociaux si on ne fait pas attention on devient très vite obsolète quand un nouveau produit avec de nouvelles fonctions sort tout le monde est à l’affût.

Y&A : Tu fais partie de ce petit cercle de femmes qui ont leur propre ligne de make-up, quels ont été tes plus gros challenges ?

Nessama Cosmetics : C’est (et c’est toujours le cas) de réussir à attirer la clientèle, face à ces grandes marques déjà implantées les gens sont dans leur zones de confort et hésitent à tester de nouveaux produits qui leur sont inconnus, ils se méfient aussi de la qualité et ils ont raison, mais je fais tout pour essayer de casser ce barrage sachant que je fais de la vente en ligne ce n’est pas évident de trouver sa teinte précise, raison pour laquelle je crée des événements à venir pour que les gens puissent découvrir et tester la marque.

Y&A : Pourquoi Nessama Cosmetics, y-a-t’ il une signification derrière ce nom ?

Nessama Cosmetics : Nessama c’est une combinaison de mon prénom N’néné et mon nom de famille Gassama 😊

Y&A : Quelles sont les 3 choses à laquelle les consommateurs doivent penser lorsque l’on cite ta marque ?

Nessama Cosmetics : Qualité. Pigmentation. Choix

Y&A : Pour les futurs entrepreneurs dans le secteur de la cosmétique quels seraient tes conseils ?

Nessama Cosmetics : Ne lâchez rien même si pour être honnête c’est un secteur très compliqué, il faut être rigoureux et intransigeant, et surtout croire en vous.

21739974_1530960010296184_1951554054181735512_n

Rendez-vous au au make-up brunch pour célébrer la nouvelle collection de Nessama, le Dimanche 8 Octobre. ( Plus d’infos sur la page Facebook )

Shoppez sur le site ici

Fumi : a woman with a purpose

 As a millenial, we got accustomed to watching beauty gurus that were around our age of slightly older per say because we could relate more easily atleast we think we do. Until i don’t know how and why i stumbled upon this wonderful woman Fumi-Desalu Vold.

Fun, class, sass, she got it and she’s flaunting it honey !

(c) Photocredit Ole Desalu Vold

Fumi’s channel is all about lifestyle tackling different topics from beauty, to her very own fashion police segment at award shows. She has that infectious laugh and personality that will make you an instant subscriber ! Okay let’s get into my lil chat with miss Fumi 🙂

Y&A : Why did you start your Youtube channel?

Fumi : I started my YT channel on the 16th of July 2014.

Y&A : What do you love the most about being on this platform?

Fumi : I love the fact that I have a VOICE and I can speak up on the behalf of others and talk about black beauty in an industry that doesn’t cater to us as much as it should.

Y&A : What inspires you?

Fumi : Everything around me, people around me, my husband, places I visit, culture, pop culture and my passion for makeup, fashion and spiritual well-being.

Y&A : How did you grow your fanbase?

Fumi : By being consistent and interacting with my followers every single day. I post three videos a week on youtube and post twice a day on instagram.

Y&A : What do you feel like your input adds to the beauty community?

Fumi : It adds colour, she laughs. It adds depth and I like to stress that there’s no size or age limit when it comes to beauty. Ultimately beauty comes from with in and that stems from self love and confidence. That’s why I created the platform called Sister2Sister, a platform for all women from 12 to 80. I’m a sister, mother, friend, companion, supporter, listener to all their problems, insecurities, doubts, successes. Always there, always cheering and never ever judging their mistakes, b’cos I’ve made them too. It’s about love, support and sisterhood throughout every chapter of our lives.

Y&A : You used to be a model, what was it like as a black woman back in the day?

Fumi : Oh my Gawd, it was so different then. You can imagine, social media didn’t exist and it was one black model, if that at the agencies.
I went to 30 model agencies before Ford finally took me. And that was b’cos Eileen Ford was intrigued that I had just graduated from University and moved to New York from London. She like the idea of beauty & brains. It was HARD and we did our makeup ourselves with fashion fair makeup b’cos that’s what was available at the time.

Cosmétiques : Le consommateur noir compte-il pour du beurre?

Fenty Beauty a été lancé le 8 Septembre dans tous les Sephora du monde. Dès les premiers trailers de campagne, le ton était donné : Fenty est une marque inclusive. 40 teintes. 10 teintes pour les peaux les plus foncées. Une variation de sous-teintes, rouge, jaune, neutre bref la marque a pensé à tout. La toile s’enflamme sur ce large choix. Vient alors la question : Si Fenty Beauty a pu sortir 40 teintes de fond de teint, que font les autres marques ? Certains y ont trouvé un moyen d’attaquer des marques telles que Estée Lauder pour avoir fait la promo de leurs teintes, qui pour le coup propose une gamme variée assez large comparée à d’autres.

Fenty-Beauty

Une chasse à la sorcière de certains qui au final, attaquent les mauvais acteurs.

Alors dans cet article qui sera long pour des raisons que vous comprendrez, la question qui est sous-jacente c’est comment parler au consommateur à la peau noire? En y regardant de plus près c’est là qu’il y a un problème, le fait de se sentir à part, de se sentir «  oublié » par le marketing de certaines marques de cosmétique par exemple. La blackface de Shéra, le fond de teint ethnique de Sephora…  tous symptomatiques d’un manque de connaissance, de dialogue et de considération d’une partie de la société.

Pour ce qui est de l’offre de fond de teint, le problème est beaucoup plus compliqué et c’est par ça que l’on commencera.

Où sont passées vos teintes?

 

Si vous avez suivi le dernier live de Fatou aka BlackBeautyBag, elle a donné quelques indices des dessous de l’industrie. Certes, certaines marques n’ont pas de gammes pour les teints foncés, mais la majorité en font, le problème ? Vous ne voyez pas toutes  les teintes en rayon, pourtant elles sont sur le site des marques elles mêmes et pourquoi ? Accrochez-vous,  passez en mode business.

Pour vous donner une idée j’ai pris 5 marques, Make up Forever, Urban Decay, Estée Lauder, Lancôme et Nars. Parlons concurrence, il y a quatre grands groupes dans la cosmétique L’Oréal (Urban Decay, Lancôme ) , LVMH ( Make Up Forever, Sephora) , Shiseido ( Nars)  et Estée Lauder.

Nars : 13 teintes chez Sephora pour le fond de teint All day Luminous et 20 teintes sur le site de Nars. 6 teintes pour les peaux noires sur le site de Nars et 2 uniquement chez Sephora, où est passé le reste ?

Make Up Forever  : Fond de teint ultra HD, 40 teintes (autant que Fenty Beauty) sur le site et 40 sur le site Sephora dont plus de 10 teintes pour les peaux noires. Il ne manque aucune teinte sur le site de Sephora, allez-vous les attaquer pour ce qu’ils font déjà ?

Urban Decay : 24 teintes sur le site dont 8 teintes pour peaux foncées pour le fond de teint All nighter et sur le site Sephora.

Lancôme : Teint idole ultra wear, 40 teintes disponibles et 22 disponibles sur Sephora. Plus de 10 teintes pour les peaux foncées sur le site de Lancôme, et environ 7 teintes sur le site de Sephora.

Et pourtant elles essayent…

 

 

Attention ici je compare les stocks en ligne, qui diffèrent surement des stocks en magasin mais cela vous donne une idée. Il y a une triple implication, Sephora doit penser à la mise en avant des marques du groupe parent LVMH (ce qui serait la stratégie du groupe selon le Wall Street Journal ) ; le poids des marques spécialisées pour les peaux foncées ( abordé par Fatou)  et  la rentabilité.

Sephora-NY

Store Sephora sur la 5ème avenue à New York

Nars, Urban Decay, L’Oréal et Lancôme appartiennent toutes à des groupes rivaux de Sephora. Il est facile de voir que pour la plupart, toutes leurs teintes ne sont pas représentées chez Sephora en France, sauf Make Up Forever ce qui est logique car il semblerait que la stratégie du groupe LVMH serait d’utiliser l’espace magasin pour augmenter la présence des produits du groupe par rapport aux produits concurrents. Cette stratégie, expliquée par le Wall Street Journal mentionné ci-dessus.

Money vs Equality

rihanna-

Les marques achètent de l’espace chez Sephora, et comme toute entreprise, il faut être rentable. Si un produit n’est pas rentable, dans la plupart des cas il est sorti des rayons (même si d’autres raisons motivent l’arrêt d’une gamme selon la stratégie de marque). Donc chaque marque a son mètre carré et génère un chiffre d’affaire. Sephora a un avantage : 2300 magasins dans le monde. Dans cette logique, oui toute marque a intérêt en terme d’accessibilité et de coûts ( au lieu d’ouvrir une boutique dans chaque pays + le coût du travail etc ) à être vendue chez Sephora. Alors, une fois que les marques y sont, comment on décide quel produit est mis en avant ? Ça, ça se passe dans les meetings durant lesquels nous ne sommes pas conviés mais prenons un exemple.

Une marque X veut promouvoir toute sa gamme de teint. Sephora dira ce n’est pas possible, j’ai X espace. Pour certains c’est le lobbying dont Fatou a parlé dans son live qui va jouer sur le nombre de teintes présentes. Sephora se retrouve avec des marques spécialisées dans les peaux noires comme Y. En logique de business, Y veut le moins d’ombre pour atteindre efficacement sa cible c’est à dire va faire en sorte que tel ou telles marques ne proposent pas une gamme trop variée  pour éviter  une trop forte concurrence ( du lobbying en gros).

Autres variables à prendre en compte la localisation et la démographie, si vous vivez en zone urbaine disons Paris, vous aurez accès à plus de teintes. Ce qui change avec Fenty Beauty c’est que ces barrières ont été explosées. Peu importe le pays, la sectorisation et la démographie de l’endroit du Sephora, les 40 teintes étaient présentes, ingénieux. Pour le consensus, les consommateurs se sont sentis concernés et surtout EGAUX, mais au final  ce sont les distributeurs qui font le choix.

Un dialogue à sens unique

Davido-fall-video

Are you done talking?

Alors, il y a une chose que j’ai remarqué c’est que certaines marques ne nous parlent  pas. S’il y avait une réelle analyse du consommateur, on n’aurait pas nommé un fond de teint «  fond de teint ethnique ». A un moment il y a un fossé au niveau du marketing qui à priori ne sait pas comment s’adresser à cette cible sans l’offenser. C’est facile de dire, oh vous les noirs vous revendiquez tout, mais qui es-tu pour définir comment x personne doit réagir ? surtout quand tu n’y connais rien? Il est important de bien faire les choses et ça Lancôme l’a compris. Avec Lupita, la marque s’adresse à une cible qui se sent invitée au même titre que le reste. Too Faced, qui il y a un an n’avait pas ma teinte a étendu leur offre aux Etats Unis et recruté Jackie Aina.

Jackie-O

(c) Adam Rindy for Rare Global Management

Et voilà où parler à la cible est crucial. Jackie Aina, youtubeuse noire à plus de 1,7M d’abonnés a l’opportunité de créer de nouvelles teintes de fond de teint pour les peaux foncées avec Too Faced.  En ce moment elle réalise des sondages auprès des personnes de couleur sur les réseaux. Elle leur donne la parole afin de mieux saisir leurs besoins. Chaque consommateur a besoin de ce dialogue, c’est la règle du marketing, être connecté avec son audience. Le besoin est simple, être comme tout le monde. La femme noire aujourd’hui veut trouver sa teinte, tout comme la femme au teint très pale,  sans se cantonner à un rayon dit «  ethnique » qui d’ailleurs ne veut rien dire.

Le marché américain

Le marché américain n’est pas parfait, il y a encore des marques qui ne sont pas inclusives, mais  il y a plus d’incentive de créer des teintes pour des personnes qui forment un gros pourcentage de la population. C’est le cheval de troie de beaucoup d’influenceuses et de consommateurs. Ensuite,  il n’y a pas de rayon «  ethnique », les marques proposent la plupart voire toutes leur teintes sur leur stands. J’ai fait le même test sur Sephora US, et 98% des teintes commercialisées par les marques sont sur le site US sauf 2.

La priorité est donnée aux US, ce qui force les consommatrices à commander ailleurs. Si l’alternative au manque de diversité dans les carnations était chez un concurrent sérieux à l’échelle globale, peut-être la situation serait différente. Pensez business encore une fois. Je suis un géant  dans la distribution de cosmétique, les consommatrices en France se plaignent du manque de teintes en France mais commandent chez Sephora UK ou US… elles ont résolu le problème et dépensent quand même  chez eux donc money.

La question demeure comment on parle au consommateur noir ?

 

 

En le traitant comme les autres sans cloîtrer leur peau dans le mot «  ethnique » . D’ailleurs la définition du mot ethnique selon le Larousse ne s’applique pas à nous. « Se dit de tout caractère ou de toute manifestation propres au groupement culturel d’une population, par opposition aux caractères des individus. » Il me semble que les carnations des teintes noires sont différentes, les sous teintes sont différents, elles sont mixtes, grasses, sèches fin bref …

En incluant de la diversité dans le marketing, mais aussi en magasin. C’est ce qui a plu dans la publicité de Fenty. Si le but du marketing est de fidéliser le client il est important qu’il ne soit pas déçu en arrivant au magasin ce qui est souvent le cas. On vous fait miroiter votre teinte, direction le magasin, on a le fameux ( Oh on a rien pour votre couleur de peau).

En formant des gens qui savent matcher les teintes et qui savent analyser votre peau. Pour avoir trop souvent été matchée avec la mauvaise teinte.  Je ne demande plus  rien à la vendeuse je fais tout moi-même.

Au final, ces consommateurs veulent être comme tout le monde. Quand It Cosmetics parle de diversité la créatrice se cantonne au fait d’utiliser des mannequins oversize, okay mais encore? La diversité inclut beaucoup d’autres aspects qu’elle a clairement oublié quand on voit sa teinte la plus foncée et la plus pale…

Sinon il y a des marques détenues black owned True Colors paris, Nessama Cosmetics, Danessa Myrics et bien d’autres.

Merci à toutes celles qui ont inspiré cette article Nuby Beauty, Blackbeautybag et le podcast Thé noir

BEHIND THE MUSIC : Qui est derrière vos chansons africaines préférées?

Les hits africains anglophones 2016-2017 sur lesquels vous avez tous dansés, Pana, Mad Over You, If , Fall. Sur Youtube, ces vidéos engrangent des millions de vues, peut être dépasseront-elles le record de vues pour une vidéo d’un artiste africain sur le continent détenu par Personally des P-Square. 50 millions de vues en un an pour Pana, et Mad Over You, 21 millions de vues pour Fall de Davido, récemment sortie les statistiques sont impressionnantes.

On connait les chanteurs, mais sans producteurs, que serait la chanson ?

Chaque morceau a une histoire, et il est assez fascinant de voir la créativité, le talent et l’expertise de ces producteurs africains. Aux Etats-Unis, les producteurs ont des catchphrase «  Mike Will Made It «  «  Mustard on the beat hoe » «  We got London on tha track », tous ces gimmicks sont leurs marques  et laissent ce qu’on appelle leur «  tag » sur le beat.

C’est au tour des africains de s’illustrer dans l’exercice de production.

Mad Over You – Runtown

runtown-mad-over-you-video

Mad Over You, titre phare de Runtown est arrivé à un moment où le chanteur vivait une période difficile, entre relations conflictuelles avec son manager et sa vie personnelle. Tout commence par une mélodie, sur des accords de piano cette partie chantée que tout le monde connait «  Ghana girl say, she want marry me oh ».  Le producteur Del-B Made It rajoute les percussions, le piano et le beat principal qui rythme la chanson. Runtown lui-même, ajoute cette flûte qui enveloppe le titre.  Et si vous aimez la guitare, c’est en Afrique du Sud, à Cape Town plus précisément que nous vient cet arrangement, avec le producteur T-Spize. Les percussions de la majeure partie des chansons nigérianes empruntent ce mix hybride entre le highlife du Nigéria et les percussions du Ghana. Pour Mad Over You, les percussions sont ghanéennes, et le beat se trouve entre highlife, percussion et r&b.

 

Pana – Tekno

 

 

Pana-Tekno-video.gif

La chanson africaine la plus jouée de l’année 2016 a failli ne pas atterrir dans les mains de Tekno. Le producteur, Krizbeatz, avait produit le beat pour un autre chanteur nigérian. En studio, l’interprète de Diana flashe sur le titre et le reste en découle… un hit. Krizbeatz revient en détail sur la structure du beat : pas d’inspiration mélodique, juste les percussions.

Krizbeatz

Au sens du jeune producteur, il est important de créer une sorte de roadmap du beat que l’on souhaite dans sa tête et d’en avoir une vision claire. C’est la raison pour laquelle il enregistre tout sur son téléphone afin de recréer les percussions, le tempo telles qu’elles ont été pensé. Après les percussions viennent la guitare, le synthé et ces petits détails qui rendent addict au beat de « Pana ». L’idée derrière la production était un feeling romantique qui ferait danser les filles, avec la guitare, le 808 et bien sur les percussions highlife.

 

Fall – Davido

 

Davido-Fall-video.gif

Avec deux hits back to back, Davido frappe fort cette année et le génie derrière le beat est Kiddominant. La structure de la chanson se veut centrée sur l’afrobeat ghanéen. Concernant le beat, le focus est sur la répétition du marimba, instrument de musique bantou que l’on connait aussi sous le nom de balafon juste après «  Money fall on you »    (marimba) «  banana fall on you » (marimba). Deux notes répétitives qui donnent ce coté entraînant au morceau. «  Are you done talking, tell me baby are you done talking yeah », cette partie a été empruntée au morceau du rappeur anglais Kojo Funds sur son titre «  Dun talking » avec son accord évidemment. Même beat, même flow.

Les recettes du hit en Afrique selon le producteur sont : un beat dansant, une mélodie qui a entraîne, des paroles simples ( pour qu’on puisse chanter).

 

Le maître-mot entre ces différents producteurs c’est le mélange culturel. Chaque beat, morceau s’inspire et est inspiré par un culture diverse, et c’est ce mix qui donne ce hit afro qui agite les pistes de danse. Une forte influence du Ghana sur les percussions, des instruments africains, du highlife typiquement nigérian, une guitare qui rappelle la rumba congolaise bref un mélange exquis savamment travaillé.

Retrouvez mon dernier article sur LBPA

Black TV Shows : vos séries sont de retour !

C’est la rentrée et vos séries reprennent du service. Il y a quelques temps une amie m’a demandé d’écrire sur les séries TV noires à regarder. Aussitôt dit, aussitôt fait.  Il est indéniable que les rôles octroyés aux noirs étaient souvent communs, souvent dégradants jusqu’à une certaine époque. Encore une fois, il appartient à chacun de prendre en main son histoire, son talent et sa narrative. C’est ainsi qu’on se retrouve avec Taraji dans Empire, Kerry Washington dans Scandal, Viola Davis dans How To Get Away With Murder et surtout qu’on retrouve beaucoup de réalisateurs/écrivains comme Tyler Perry, Shonda Rhimes et même 50 Cent.

Loin de moi l’idée de me focaliser uniquement sur les séries américaines, même si ce sont elles qui ont le plus de succès. Le but de ce blog est également la découverte de ce qui se fait partout et ailleurs.

Empire, Scandal et How To Get Away with murder reviennent en Septembre sur vos écrans. Empire est de retour le 27 Septembre ! L’ultime saison de Scandal et la nouvelle saison de How To Get Away with murder, c’est le 28 Septembre sur ABC ! Pour les fans d’un show familial à la Ma Famille d’abord, Black-ish sera également sur vos écrans avec Tracee Ellis Ross, Anthony Anderson et Yara Shahidi dès le 3 Octobre sur ABC 🙂

 

  • Insecure

    Insecure

Véritable phénomène auprès de la jeunesse afro-américaine aux Etats-Unis, ce chef d’oeuvre nous vient d’une Sénégalaise, Issa Rae. La jeune actrice et réalisatrice s’est d’abord illustrée sur le web grâce à sa série Awkward Black Girl  à découvrir sur Youtube, avant de signer un contrat chez HBO ( chaine qui diffuse Game Of Thrones). C’est quoi le pitch?

Synopsis. Cette comédie grinçante raconte l’histoire d’amitié entre Issa et Molly, deux Afro-Américaines en déshérence sentimentale. A travers leurs situations gênantes du quotidien, elles tentent de trouver leur place dans la société et d’assumer leur identité, entre râteaux amoureux et manque de confiance en soi. ( Allociné)

 

Insecure-Cast

Insecure s’adresse à ces jeunes  entre 20-35 ans et qui comme tout le monde connaissent les galères du chômage, le premier travail, le premier appartement,  mais surtout les relations de couple. Il est rare qu’une série traite aussi régulièrement ces questions dans la communauté noire ( mais pas seulement)  de manière aussi frontale et honnête avec un humour qui ne vous laissera pas de marbre. Pas question de vous passer du baume, Issa aborde des facettes des situations qui sentent le vécu pour tous et c’est ce coté réel qui donne ce hit-factor à la série. A noter aussi : la bande son de la série est géniale !

Insecure-saison2

Insecure est diffusé tous les Dimanches sur HBO !

 

  • Power

Power

L’un des blockbuster télé en concurrence directe avec Empire. Le rappeur 50 Cent avait prévenu, il aime la compétition et ne recule devant rien, ni meme laisser fuiter son propre épisode pour augmenter l’audience de la série. Je n’ai pas de mots exacts pour décrire cette série tellement l’action, le suspens et les surprises y sont monnaie courante mais allons-y.

power-starz-poster

La série commence sur un fond de rap. Une mélodie douce mais rythmée qui introduit l’univers dans lequel évolue James St Patrick, et Tommy meilleurs amis évoluant dans le milieu de la drogue, la nuit, bref de vrais gangsta. La série tisse sa toile sur un fond de tiraillement intérieur d’un des personnages, entre ce qu’il est et ce qu’il souhaite être. Le passé refait sans cesse surface pour lui rappeler que devenir clean revient finalement et continuer ses habitudes passées. Crimes, amour, argent mais surtout pouvoir. La soif de pouvoir pousse chaque personnage à son extrême et c’est bien pour cela qu’on adore les rebondissements de cette série que 50 Cent produit avec brio.

 

  • Boutique Hotel

BH_WEBSITE.jpg

La nouvelle pépite du web africain est Boutique Hotel. La série 100% ivoirienne retrace les aventures de Miss Lola à la tète d’un hôtel à Cote d’ivoire. L’intrigue, très bien menée jongle entre le milieu de l’hôtellerie, les difficultés du personnel africain et la vie d’une female CEO en général. Le casting colle parfaitement au thème de la série avec un coup de coeur sur Lety, qui rappelle beaucoup Marie-Laure de l’autre série ivoirienne ” Ma Famille”. Excentrique, un peu idiote sur les bords, elle fait rire à tous les coups et délivre des répliques toutes aussi punchy. La série produite par Alexandra Amon est disponible gratuitement sur Youtube et sera sur BET France bientot !

 

  • Atlanta

Atlanta-poster

Childish Gambino ça vous dit quelque chose? Daniel Glover de son vrai nom joue le personnage principal dans la série Atlanta. Un coup d’oeil à la couverture de la série suffit à intriguer quiconque, des hommes avec des pêches dans la bouche really? Mais c’est une description parfaite de la storyline. Earn, personnage joué par Daniel Glover, a arrêté Princeton ( oui la Ivy League) pour se retrouver à écumer les rues d’Atlanta à la recherche d’un futur. Sans domicile fixe, alternant les lits entre ses parents et la mère de sa fille, Earn voit en son cousin Paperboi sa porte se sortie. Paperboi jeune talent émergent de la scène rap d’Atlanta, titubant entre la rue et la célébrité.

atlanta_

Atlanta, c’est un peu le quotidien de beaucoup de jeunes talents dans le rap, comment percer? Et une fois qu’on passe à la radio what’s next? Mais aussi la vie de famille d’un père seul sans argent, et la vie de jeunes noirs dans les quartiers défavorisés.

  • Queen Sugar

queen-sugar-s2.jpg

Queen Sugar“, le titre peut sembler surprenant mais l’intrigue de la série répond rapidement à vos questions et surtout la série devient vite addictive. Les créateurs de la série ont dressé une toile de 3 histoires différentes se rejoignant à la Nouvelle Orléans. 3 frères et sœurs avec chacun ses troubles, ses différents et ses travers. Une plantation de sucre et un tragique décès. De la riche femme bafouée, à la prêtresse vaudou activiste, à l’ancien prisonnier ancien addict, les Bordelon forment l’intrigue parfaite. Coté casting, celui qui s’est fait le plus remarqué est Kofi Siriboe, jeune Ghanéen de 23 ans qui ne vous a surement pas échappé.

Ava-DuVernay-queen-sugar-.jpg

La série est produite par Oprah Winfrey, créée par Ava Duvernay et diffusée depuis deux saisons sur OWN.

  • Being Mary Jane

Being-Mary-Jane-new

La quarantaine. Pas mariée. Cherchant l’amour à tout coin de rue. Carrière accomplie. Sans enfant. Voilà le résumé de la vie de Mary Jane Paul, personnage principal de la série Being Mary Jane diffusée sur BET. La saison 4 de la série débute avec Mary Jane en quête d’un meilleur avenir à New York. Certaines femmes se reconnaîtront surement dans ce qui trouble Mary Jane : Avoir atteint ses objectifs professionnels sans avoir pu concilier une carrière et une vie de couple. Le dilemme de Mary Jane continue sur un choix entre la sécurité émotionnelle avec Lee et le saut dans une relation passionnelle avec Justin. Sans trop spoilier, plusieurs sujets qui touchent le quotidien des noirs sont également abordés sous différents angles.

La vie citadine, secrets de famille et des relations amoureuses tumultueuses font la recette du show qui est actuellement diffusé sur BET Us tous les Mardis.

(c) All copyrights reserved to their respective owners

 

 

Beauty releases : Taraji, Rihanna, Nicki Minaj, Aaliyah…

Brace yourself. Collect your coins. 5 makeup collections have been announced late August. Among those i’m excited for, FentyBeauty, Rihanna’s collection will launch on September 8th ( my birthday !!), the late singer Aaliyah collection with M.A.C for 2018; Empire’s leading star Taraji P Henson; Nicki Minaj all with new collections for M.A.C. The last collection i’m excited for is the brand new cosmetic line made in Cameroun by Lola’s Cosmetics.

  • Fenty Beauty

Puma, Manolo, Chopard… Rihanna got the moves and this fall her makeup line will officially be available online and instores in Sephora internationally and Harvey Nichols. Fenty Beauty, THE NEW GENERATION OF BEAUTY will hit the internet in a couple of days. Rihanna has teased one product that fans will be able to enjoy, a highligher from the brand. Other international customers can ship directly from the brands’ site / join the mailist until Sept 8th here.

(c) FentyBeauty Instagram & Riri hearts M.A.C Holidays collection

  • M.A.C X AALIYAH

Summer 18 is the date for now. As an Aaliyah fan, her look has always been simple yet unique. She did indeed highly influenced her era with her work throughout her music videos and movies. As a trendsetter and a risk-taker, it came obvious for fans to ask for a post-humous Aaliyah collection to celebrate the singer’s legacy.

(c) Aaliyah for M.A.C, all rights reserved to the respective owners

  • M.A.C X TARAJI P HENSON

Miss Cookie can do no wrong. After her first collection with M.A.C, Taraji is back with a new Viva Glam collection and boy is she the epitome of glam through her style and iconic hairstyles on the hit-show Empire, which premieres on Sept 27 on Fox. Concerning the colours, gold reflex and nude seemed to have been the route. They are shimmery and metallic which matches Taraji’s personality on the show. The collection will be available online and in-store on September 7th through February 2018.

(c) Viva Glam Taraji P Henson, All rights reserved to the respective owners

  • M.A.C X Nicki Minaj

M.A.C has been working on many products lately whew. After Taraji, Nicki Minaj is back with a collection of nudes. Her collection is set to launch in fall as well with two nudes which are limited edition : Nicki’s nude and Pinkprint. Nicki nudes will be available on Sept 21 online and in-stores through Oct 29 so mark your calendar, set the alarm and be ready.

(c) M.A.C x Nicki Minaj, All rights reserved to the respective owners

  • Lola’s Cosmetics

As i was browsing through Facebook i saw an article on the founder of Lola’s Cosmetics. A new Cameroonian cosmetics brand which recently launched in Yaoundé and will be available on Sept 1st here. At 26, the young entrepreneur has taken on a market which has not been exploited through its full potential in the country. Perrine Ngongang‘s cosmetic line aims at being more adapted to african women living on the continent, why? Simply because it’s hard to find skin products that do not crumble once it starts being used in tropical areas. Her collection will mostly feature face products, as well as lip products. The shop will officially open in Yaoundé on Sept 1st at Essos face Elise Bar.

(c) All copyrights reserved to Lola’s Cosmetics